Caravane-Koute Ayiti

Caravane-Koute Ayiti

Spectacles d’Éducation par l’Art et la Culture dans un camp au Champs de Mars (Ouest).

La Caravane-Koute Ayiti, une stratégie innovante pour accompagner les victimes de catastrophes naturelles.

La Caravane-Koute Ayiti (Caravane-Listening to Haiti) mise en place par Konesans Fanmi a été l’une des interventions qui a permis de toucher des milliers de sinistrés des Camps improvisés à la suite du séisme du 12 janvier 2010. Réalisée en partenariat : Communicating with Disaster Affected Communities (CDAC), International Rescue Committee (IRC), Fonds des Nations-Unies pour l’Enfance (UNICEF), FilmAid et UNAIDS en collaboration avec le gouvernement haïtien.

Cette caravane a pu répondre aux besoins des personnes vivant dans les camps en termes d’appui psychosocial, de prestations de services de santé et communication socioéducative sur les urgences sanitaires à travers l’ART-THERAPIE.

 

La Caravane-Koute Ayiti a parcouru différentes communes du pays pour aller à la rescousse des déplacés des camps localisés dans plusieurs départements du pays dont ceux de l’Ouest, du Sud-Est et de l’Artibonite. Une attention particulière a été accordée aux enfants, adolescents, et femmes vivant dans l’enceinte des camps, mais aussi, certaines communautés vulnérables où de nombreuses familles venant de la capital e s’étaient réfugiées chez des proches de certaines localités des villes de province.

La Caravane-Koute Ayiti a été conçu de manière à se rapprocher de la population pour mener la sensibilisation, établir un dialogue, connaitre les préoccupations, avoir des retours d’informations et apporter un appui psychologique à travers des sessions d’ART-THERAPIE pour des groupes d’enfants et de jeunes. Avec des spectacles d’éducation par l’ART et la Culture qui ont apportés des divertissements et informations, une masse critique de gens a été aussi sensibilisée sur les comportements à adopter en cas d’une autre catastrophe, mais aussi sur des thèmes réguliers comme la santé, l’assainissement, la santé sexuelle et reproductive, les violences basées sur le genre, l’exploitation sexuelle, les maladies infectieuses, le VIH/Sida, etc.

Les médias locaux et des villes de province ont été mobilisés afin d’assurer une couverture nationale des différentes activités de la Caravane-Koute Ayiti. Une émission titrée « Spéciale caravane » était diffusé sur ENDK (Enfomasyon Nou Dwe Konnen).

 

La Caravane-Koute Ayiti (Listenning-to Haiti) est un modèle de communication, à la fois, interpersonnelle et de masse. Dans le cadre de cette intervention, l’Alliance pour la Survie et le Développement de l’Enfant (ASDE/Konesans Fanmi) a donc mis à contribution, les infrastructures de sa Caravane d’Éducation de Sensibilisation et de Service de Santé (CARESS) constituée d’un :

  • Un camion modulable en podiumconçu, par des spécialistes, pour des spectacles culturels et éducatifs et un système de projection sur écran géant permettant le visionnage de films éducatifs, la diffusion d’informations et de spots publicitaires.
  • Un autobuspour le transport des artistes et du personnel d’appui, des tentes pour l’organisation de services spécifiques, l’exposition de matériel d’information, la démonstration de divers produits, des causeries et des débats, etc.
  • Un véhicule à double cabinepour la remorque du générateur et le transport du matériel de travail.
  • Un système de sonorisationperformant permettant de véhiculer des messages éducatifs à un large public et un groupe électrogène lui octroyant une autonomie pour produire dans n’importe quelle localité reculée du pays et zones dépourvues d’électricité.

 

CARESS est une plateforme d’Education socio-éducative de proximité et des services de santé en mobile pour atteindre les gens vivant en milieu rural et urbain ayant un faible accès au divertissement et à l’information sur la santé de la reproduction, les IST/VIH/SIDA, la violence basée sur le genre, la santé infantile, l’assainissement, etc. Les activités effectuées, majoritairement, sous forme d’animation itinérante, comprennent en autres : des Spectacles de rue, Projection de spots et films éducatifs, Stands d’information, Débats publics et Mobilisation médiatique

Au cours des tournées de la Caravane, des consultations médicales, des services de dépistages du VIH/Sida et de la Syphilis, des examens de labo et dons de médicaments sont offerts aux populations vulnérables. Ces services s’effectuent à partir de la disponibilité des tentes, des chaises et des tables pour l’organisation des services d’accueil et une augmentation de la capacité de réponse aux demandes de services connexes pour les grands groupes.

Aux infrastructures de la Caravane s’ajoutent l’Unité Mobile d’éducation et de services de santé (UMESS) qui n’est autre qu’une clinique mobile permettant aux populations vulnérables d’accéder à l’information et aux services de santé dans des zones non couvertes par les institutions sanitaires. Cette unité mobile est aussi dotée d’un système électrique lui octroyant une entière autonomie en matière d’énergie ; d’une toilette sanitaire et d’un château d’eau pour son alimentation.

En termes de résultats, à travers la Caravane 120 000 à 150 000 personnes sont sensibilisées à la prévention du VIH/SIDA, à l’utilisation du préservatif, au dépistage volontaire du VIH et à la syphilis, aux violences basées sur le genre et environ 3 500 à 4 000 personnes par an ont appris leur statut sérologique dont 10 % sont positives au VIH et sont référées vers un site de prise en charge. Compte tenu des performances et de l’originalité de l’approche de la Caravane de Konesans Fanmi, il serait opportun de promouvoir les services de santé et de divertissement de CARESS aux personnes affectées par des catastrophes naturelles. Une approche qui serait bénéfique aux gens touchés par le séisme du 14 aout 2021 dans le Grand sud pour pallier aux perturbations du système de santé occasionnées par cette catastrophe naturelle et réduire le stress post traumatique parmi les populations qui sont dans le besoin.